Thu Ha, jeune professeure de langue française à l’université nationale de Ha Noï a, lors de son premier séjour en France, à l’invitation de nos deux associations, Préfasse et AAFV, tenu un journal de bord.

Venue suivre une formation au Centre Universitaire d’études françaises de Grenoble, l’AAFV 94 l’a reçu avant le début de sa formation pour un séjour francilien tout en découvertes. Trois semaines durant lesquelles les membres de l’association lui ont fait découvrir notre culture, notre histoire et nos quotidiens.

Elle est maintenant rentrée au Viet Nam depuis quelques semaines. Elle nous a fait parvenir le journal qu’elle a tenu pendant cette période. Il nous a paru intéressant de partager, avec son accord, ses impressions et son regard sur notre pays qu’elle découvrait physiquement, après de longues années à l’étudier. Voici la quatrième partie du récit qu’elle nous a envoyé.

3/4 Du 6 mai au 17 juin

Jeudi 6 juin, 3 jours avant mon départ à Nancy. Alain Bertrand m’a fait visiter le Louvre – ancien palais royal et musée le plus visité au monde.

Le beau temps permettait à des centaines de visiteurs d’y admirer. Il se trouve dans l’un des quartiers les plus prestigieux de la ville entre la rue Rivoli et le quai François Mitterrand.

Aujourd’hui, ce musée est dédié à la période du Moyen Age à 1848 avec beaucoup de peintures, sculptures antiquités grecques, orientales, égyptiennes, romaines, objets d’art… J’ai vu aussi des œuvres mondialement connues y sont exposées, parmi lesquelles La Joconde de Léonard de Vinci, la Vénus de Milo. Puis, on s’est baladés dans le quartier en face du Louvre pour contempler les immeubles de style Haussmannien.

Alain m’a expliqué les principales caractéristiques de cette architecture typiquement parisienne. La façade est l’élément primordial de ce style (respecter une même hauteur pour ne former qu’un même ensemble architectural, sans ne jamais dépasser 6 étages,…) et même les caractéristiques de chaque étage.

Vendredi 7 juin, nous avons organisé un repas entre amis chez Nicole et Raymond avec Micheline, Sylvie, Annick.

On a bien mangé et bien discuté. Pendant mon séjour, j’ai découvert pas mal de plats de différents régions de France et j’apprécie beaucoup les moments où je peux aller au marché des Gondoles à Choisy avec Nicole.

Je me souvenais… le marchand de fruits et légumes fréquenté par Nicole m’a offert un paquet de cerises. Je trouvais du plaisir à communiquer avec des marchands et à découvrir l’ambiance d’un marché français.

Samedi 8 juin, j’ai pris le train toute seule pour visiter au château de Versailles. Malheureusement, à l’arrêt de Juvisy, le train RER était interrompu pour les travaux, c’est pourquoi, j’ai mis plus de 3 heures en prenant le bus de substitution pour y arriver. En plus, je devais attendre 3 heures pour entrer au château. Il y avait des files de monde. Incroyable ! J’ai commencé la visite du château avec un audioguide, c’était très intéressant pour moi de connaître des rois et des empereurs français à travers ce monument historique. J’adore la beauté du monument avec l’immense parc associé au château doré. Après, je me suis baladée dans le parc pendant environ 3 heures en visitant les jardins, les galeries, les Trianons, le hameau de la Reine, comprenant un ensemble de 11 maisons réparties autour du Grand Lac dont la Maison de la Reine et la Laiterie de Propreté. Chaque maison a son petit jardin, planté de divers légumes, fleurs, arbres fruitiers, etc… J’avais l’impression d’être très proche de la nature. C’était très agréable.

Dimanche 9 juin, j’ai préparé mes bagages, puis, Nicole et Raymond m’a emmenée à la gare de l’Est qui est classée comme monument historique pour partir à Nancy. Avant de déjeuner, Nicole m’a fait découvrir son histoire, son architecture. Après 1h30, en TGV, j’étais à Nancy, très rapide, très confortable. Jean, Marie-Ange et Raymond m’attendait pour me chercher et Raymond nous a conduits à faire un petit tour au centre de Nancy. J’ai bien admiré la place Stanislas, une des plus belles places d’Europe. Le bâtiment le plus remarquable de la place est celui de l’Hôtel de ville. En outre, cette immense place est entourée de bâtiments magnifiques qui abritent l’Opéra, le Musée des Beaux-Arts, l’Office de Tourisme, la fontaine de Neptune, la statue de Stanislas. Impressionnant ! L’Arc de Triomphe, des fontaines charmantes, des grilles rehaussées d’or à l’entrée de la place attirent l’œil tout autour de la place. Le Parc de la Pépinière se trouve en face de la Place Stanislas, un grand parc avec des espaces verts, une roseraie. En me promenant à Nancy, j’étais très surprise de me retrouver de nombreuses belles églises, bâtiments patrimoniaux, de grandes portes historiques. Dans le centre, il y a vraiment beaux édifices à voir.

Le jour suivant, lundi 10 juin, avec Romain et Jean, on a fait une visite guidée à Metz avec l’Office du Tourisme. Étant à Nancy, j’ai cherché les villes aux alentours que j’aurais l’occasion de pouvoir découvrir. À vrai dire, je n’avais aucune idée de ce à quoi m’attendre d’une ville comme Metz car je n’en connaissais vraiment que le nom. J’y ai passé une journée et cette ville m’a rapidement comblé. Metz est une ville idéale pour les passionnés d’histoire. Elle regorge d’une histoire de 3000 ans. Oui… 3000 ans. De l’époque gallo-romaine jusqu’à aujourd’hui, tantôt française, tantôt allemande, elle aura vécues de nombreuses périodes qui l’ont façonnées. La beauté de Metz réside dans le fait que rien n’ait été détruit. Au fur et à mesure des quartiers, l’on peut contempler les différentes époques architecturales. Metz, c’est l’occasion de voyager à travers le temps. On a visité d’abord la Cathédrale Saint-Etienne de Metz et on a pris beaucoup de temps de l’admirer. Je préférais contempler des vitraux de Chagall au fond de la Cathédrale sur la gauche et j’ai bien écouté la comparaison entre les techniques, le changement de couleurs des vitraux dans les époques différentes. Puis, on a fait une promenade à la découverte de la place Saint-Louis, de l’Avenue Foch – une rue riche sur le point de vue historique, passé devant le Centre Pompidou et la dernière découverte, c’était la gare de Metz qui a été élue la plus belle gare de France en février 2017 et croyez-moi, elle mérite bien ce titre. Elle possède une longueur et une largeur incroyable et on s’est promenés dans les différents coins de la gare afin d’admirer les nombreux détails, écouter les explications de belles statues…

Mardi 11 juin, on a participé à une balade en forêt à Champigneulles avec les amis de Jean (un club de marche). Cette fois-ci, ce groupe a choisi un circuit de 5km en traversant l’étang de Bellefontaine, les champs de fleurs. Le paysage était paisible et pittoresque. Mercredi 12 juin, chez Jean et Marie-Ange, nous avons fait un repas avec Régine, Jean-Claude et leurs amis qui sont tous très sympathiques. J’ai préparé des nems et on avait acheté seulement de la viande parce que le reste, je l’avais amené du Vietnam. Ils nous ont aussi apporté des tartes très délicieuses. On a eu de longues conversations, d’échanges agréables.

Jeudi 13 juin, avec Régine, Jean-Claude et leurs deux petits-fils, je suis allée à Strasbourg. Au premier coup d’œil, j’ai eu un coup de cœur pour cette ville pittoresque avec ses vieilles maisons et l’architecture typiquement alsacienne. On a commencé la visite de la vieille ville de Strasbourg (la Grande-Ile), la place Gutenberg, dénommée ainsi car l’inventeur de l’imprimerie a vécu à Strasbourg. C’était le centre administratif et politique de la ville du Moyen-âge. Autre place très célèbre, la grande place publique de Strasbourg est la place Kleber qui est entièrement piétonne et très agréable. Nul doute qu’on est entrés dans le lieu d’intérêt le plus connu de la ville : la fameuse cathédrale Notre-Dame – le symbole de la ville et la plus vieille cathédrale gothique au monde. Elle regroupe 3 chefs d’œuvre architecturaux : la flèche haute, la grande rosace située sur la façade principale au-dessus de l’entrée et bien sûr, l’horloge astronomique – la plus célèbre attraction de ville. Je voulais monter sur la plate-forme pour contempler la ville sur le toit de la cathédrale, mais pour les travaux, je regrettais de ne pas le faire. Après avoir déjeuné ensemble dans un beau restaurant qui donne sur le joli pont fleuri « Pont du Corbeau », ils m’ont emmenée à « La Petite France », qui était le coin des pêcheurs, des tanneurs, des meuniers, m’a impressionnée beaucoup. Nous avons terminé notre visite de la vieille ville de Strasbourg par une balade en bateau sur les canaux durant une heure – une des attractions principales de la ville et sans doute, une des meilleures façons de visiter Strasbourg. On est passés par la petite France, les églises, le Pont Couvert, le barrage

Vendredi 14 juin, j’ai passé une journée pour aller au Jardin d’eau de Nancy, au restaurant Brasserie Excelsior – une brasserie française à l’architecture de style Art nouveau qui se situe au cœur du quartier de la gare, aux églises Saint-Sébastien, Saint-Nicolas, au château de Lunéville. Samedi 15 juin, Jean et moi, on a passé 3 heures à visiter le Musée des Beaux-Arts où sont exposés des tableaux de peintres lorrains connus (Claude Le Lorrain, Jacques Callot, Emile Friant…). Tout était passionnant, magnifique. L’extension du musée abrite aussi des salles d’exposition temporaires, un cabinet d’art graphique, un centre de documentation ainsi qu’un atelier pour les enfants, tandis qu’au sous-sol, l’exceptionnelle collection de verrerie Daum est présentée dans une scénographie spectaculaire qui exploite les vestiges des fortifications de la ville. Puis, on a continué de visiter le Musée de l’Ecole de Nancy qui est entièrement dédié à ce mouvement emblématique de l’Art Nouveau. À l’intérieur de la maison, les meubles, les objets d’art, les verreries, les céramiques, les tissus témoignent de la diversité des techniques travaillées par les artistes de l’École de Nancy. À côté du musée, le jardin propose de nombreuses variétés végétales.

Dimanche 16 juin, on a eu la chance de participer à la Fête des Brasseurs et de la Gastronomie organisée par le foyer rural de Tantonville. Cette manifestation a mêlé patrimoine, spectacles de rue, musique avec des orchestres qui sont bien amusés le village, présentation de collections des objets en lien avec la bière au musée, mise en valeurs de l’histoire locale et des artisans locaux. Ensuite, ils m’ont fait visiter le joli village médiéval de Vaudémont situé dans le département de Meurthe-et-Moselle, le Château de Haroué.

Lundi 17 juin, Régine et Jean-Claude m’ont emmenée à Grenoble chez eux.

Bref, une semaine passe très vite. Je voudrais remercier de tout cœur Jean et Marie-Ange pour leur aide. Ils sont toujours gentils, ouverts, ils vont me manquer. J’espère aussi les revoir.