Thu Ha, jeune professeure de langue française à l’université nationale de Ha Noï a, lors de son premier séjour en France, à l’invitation de nos deux associations, Préfasse et AAFV, tenu un journal de bord.

Venue suivre une formation au Centre Universitaire d’études françaises de Grenoble, l’AAFV 94 l’a reçu avant le début de sa formation pour un séjour francilien tout en découvertes. Trois semaines durant lesquelles les membres de l’association lui ont fait découvrir notre culture, notre histoire et nos quotidiens.

Elle est maintenant rentrée au Viet Nam depuis quelques semaines. Elle nous a fait parvenir le journal qu’elle a tenu pendant cette période. Il nous a paru intéressant de partager, avec son accord, ses impressions et son regard sur notre pays qu’elle découvrait physiquement, après de longues années à l’étudier. Voici la deuxième partie du récit qu’elle nous a envoyé.

2/4 Du 24 au 29 mai

Mon séjour se continue … Vendredi 24 mai.

J’ai fait la connaissance de Sylvie – une amie de de l’AAFV qui était très dynamique et amusante. Elle m’a emmené au quartier Latin – un des quartiers de Paris les plus connus où s’installent plusieurs grandes écoles. Elle m’a montré l’Université Paris-Sorbonne, la faculté de droit, psychologie et médecine, la fontaine Saint-Michel avant d’entrer l’église Sainte-Geneviève et le Panthéon – un monument français dédié aux grands hommes de la République française, situé au centre la place du Panthéon.

Parmi les grands noms de l’histoire française enterrés ici se trouvent de grands auteurs de la littérature française (Voltaire, Rousseau, Hugo), de grands hommes politiques (Moulin, Cassin, Monnet) et de célèbres scientifiques comme Pierre et Marie Curie…

Sylvie n’a pas oublié de me raconter de la vie de Simone Vieil qui a marqué l’histoire de France par son engagement pour le pays, les femmes et pour l’Europe. Maintenant, elle est entrée au Panthéon avec son mari, Antoine Vieil et c’est la 5e femme à rejoindre le monument et la 1ère fois qu’un homme accompagne son épouse.

Puis, on a beaucoup marché au bord de la Seine pour voir le Palais Justice de Paris, le Pont Neuf, le Pont des Arts et le Notre Dame. J’étais regrettée de ne pas avoir la chance d’y entrer pour admirer l’intérieur du chef-d’œuvre de l’architecture gothique. Notre visite s’est bien terminée par la visite du jardin du Luxembourg, le Palais du Luxembourg où siège le Sénat.

C’était la première fois que j’ai beaucoup marché (plus de 10 km), mais j’ai bien profité d’admirer les beaux monuments, les belles rues, d’enrichir mes connaissances de la culture, de l’histoire. Impressionnant ! Le soir, Nicole, Raymond, Sylvie et moi, on a dîné ensemble chez Françoise.

Samedi 25 mai, je suis arrivée à Montmartre et Olivier m’a fait visiter ses ruelles pavées avec son étonnante basilique, ses petits restaurants, ses bistrots…

Cette ville a un charme parfait. On la voit de tous les points en hauteur de Paris, la basilique du Sacré-Cœur – un chef d’œuvre de grâce et de grandeur qui est construite à la fin du 19e siècle. Après être montés dans son dôme majestueux, j’ai eu une vue imprenable sur tout Paris. C’était magnifique. Montmartre m’a fait étonné avec ses nombreux jardins et ses vignes.

Après, on s’est baladés dans la place du Tertre juste derrière le Sacré-Cœur où des dizaines de dessinateurs professionnels se réunissent pour vendre leurs peintures. Puis, j’ai continué en visitant le château de Brouillard, en admirant le Passe-Muraille figé dans le mur de la Place Marcel Aymé – une statue réalisée pour rendre hommage à l’écrivain Marcel Aymé ; le quartier du marché Saint-Pierre au pied de Montmartre dans lesquelles se trouvent le plus grand rassemblement de magasins dédié au tissu ;

le Cimetière de Montmartre qui abrite les tombes de grandes personnalités comme celles la chanteuse Dadida, du compositeur Offenbach, du réalisateur Marcel Carné, de l’écrivain Zola… ;

La Halle Saint-Pierre qui accueille une belle exposition d’art brut américain intitulée « Chicago : foyer d’art brut ». Avant de rentrer, Olivier m’a invité à goûter des différents types de thé parfumé : à la menthe, à la rose, au jasmin… chez lui. Les parfums sont si doux, si agréables.

Au soir, j’ai dîné au restaurant Mouffetard – un des meilleurs restaurants populaires à Paris avec Nicole, Raymond et leur fils Antone. On a bien mangé et bien profité d’une ambiance chaleureuse, d’un moment de partage.

Dimanche 26 mai, les élections européennes se sont déroulées, Nicole et Raymond m’ont emmenée au bureau de vote. J’ai appris plein de choses sur le bon déroulement des opérations électorales, l’agencement du bureau de vote avec un espace d’affichage, plusieurs isoloirs ainsi que des tables de vote et de dépouillement.

L’après-midi, je suis arrivée à Paris avec mon ami Dung qui fait ses études de Master en France depuis 2 ans. On est entrés dans le Jardin des plantes de Paris, le Musée national d’histoire naturelle, puis la Tour Eiffel qui offre à tout le monde des spectacles de musiques nocturnes. Inoubliable.

Lundi 27 mai, je suis allée tout d’abord à Bercy avec l’accompagnement de M. Alain Bertrand. Suzelle nous a emmenés à la Ministère de l’Economie et des Finances en plein cœur du quartier de Bercy. On est passés à travers tous ses bâtiments : centre de conférences, bâtiment Colbert, bâtiment Vauban et bâtiment Necker.

J’ai obtenu beaucoup d’informations sur le Télédoc – l’automate de distribution du courrier qui est le meilleur moyen pour gérer le courrier en interne avec le rail qui parcourt tous les bâtiments et tous les étages. Les courriers sont livrés par la Poste, puis ils sont triés, déposés dans les wagonnets qui circulent, passent dans les couloirs des sous-sols pour les distribuer.

J’apprécie beaucoup la médiathèque et la bibliothèque de la Ministère où Suzelle travaille. Après être sortie de la Ministère de l’Economie et des Finances, Alain et moi, on est passés devant le pont Alexandre 3, le Grand Palais, le Petit Palais, puis, les Invalides. J’étais vraiment intéressée par la collection des armes du XVIIe siècle jusqu’à maintenant. Les lieux importants dans l’ensemble architectural des Invalides que j’ai aussi invité, c’est l’église Saint Louis, où l’empereur Napoléon Bonaparte est enterré ; et l’exposition « Picasso et la guerre » au Musée de L’Armée. Elle explore les différentes manières dont la guerre nourrit et influence l’œuvre de Picasso tout au long de son parcours artistique. On a continué la visite de l’Arc de Triomphe – le symbole des victoires de l’armée française sous l’Empire de Napoléon. Au pied de l’Arc, on a vu la Tombe du Soldat Inconnu avec une « flamme éternelle ». Il m’a expliqué aussi les noms des batailles, des généraux français dont certains d’entre eux sont morts aux combats gravés sur les quatre piliers de l’arc. Ici, il est facile de trouver l’Arche de la Défense et l’Obélisque de la place de la Concorde. On a eu la chance de voir la Cérémonie organisée marquant la Journée Nationale de la Résistance (27 mai 1943) sous l’Arc de Triomphe avec les personnes d’honneur, un orchestre. Avant de rentrer, on s’est baladés aux Champs-Elysées – une célèbre avenue, un lieu incontournable du shopping et des monuments prestigieux.

Mardi 28 mai, j’ai revu Micheline et Sylvie pour arriver au Forum des Halles – un centre commercial français.

J’ai passé une après-midi pour visiter l’église Saint-Eustache, le jardin Nelson Mandela, aller à la Fontaine des Innocents, à l’Hôtel de ville de Paris, à la Cathédrale Notre-Dame et au Centre Pompidou. Sylvie et Micheline ont voulu me fait visiter mais puisque c’était mardi, ce n’est pas permis.

Avec elles, à 8h du soir, on a vu le spectacle de musique de Fanfaraï Big Bang au Théâtre Paul Eluard à Choisy. Je suis vraiment plongée dans la musique traditionnelle d’Afrique du Nord : le jazz, les rythmiques et harmonies des musiques latines et turques.

Mercredi 29 mai, avec Annick Guinery, j’avais l’occasion de visiter la médiathèque de Choisy-le-Roi, bien équipée avec plein de livres qui peut répondre au besoin de lecture des adultes et aussi des enfants, et surtout ouvert et gratuit pour tous. Extraordinaire ! ; puis, les centres de petits enfants pour participer à un atelier de musique avec eux et leurs parents.

J’ai eu des moments très agréables. L’après-midi, j’ai participé à un mariage dans la Mairie de Choisy. Puis, j’ai fait ma valise et quitté Choisy. Nicole et Raymond m’ont amenée en voiture pour partir à Paris chez Marie-Luce.